Vous êtes ici

Programme Monologuer
-A +A

Actualités Monologuer

MARS 2020

ÉVÉNEMENTS ANNULÉS
Épidémie de COVID-19  le Président de la République a annoncé le 12 mars la fermeture au public de l’ensemble des établissements d’enseignement supérieur à compter du lundi 16 mars et jusqu'à nouvel ordre.


Le programme Monologuer comporte actuellement plusieurs projets, liés notamment aux protocoles de vie réelle dans une perspective de linguistique clinique.

Au second semestre, l'UFR LAC a mis en place un séminaire-atelier expérimental afin de proposer aux étudiants une initiation aux enquêtes de terrain et aux protocoles Monologuer.

Le mois de mars est consacré à une série de présentations et d’échanges, ouverts à l’équipe Monologuer :

  • Le mardi 10 mars (677 C, 15h-17h), Célia Crétolle, chirurgienne en pédiatrie à Necker et Giulia Disnan, psychologue clinicienne à Necker, présenteront le projet construit avec le centre MAREP [http://hopital-necker.aphp.fr/marep/]. Le protocole « Handicap et Douleur » a été adapté pour des enfants et leur entourage dans trois cadres (chez eux, à l’hôpital et à l’école), à partir du tout premier protocole Monologuer. Notre réflexion est centrée sur les tabous, les non-dits, la douleur et le handicap invisible. Ce projet vient d'obtenir le soutien de l’Institut Imagine.
  • Le vendredi 20 mars (P. Albouy, 685 C, 18h-20h), Catherine Paulin, professeure de linguistique anglaise à Strasbourg et Marc Espié, oncologue, ancien responsable du Sénopôle à Saint-Louis [https://centre-maladies-sein-saint-louis.org/] évoqueront l’expérimentation du protocole également adapté au Sénopôle. Les résonances intérieures symboliques du cancer du sein soulèvent de multiples questions telles que la représentation de soi, les émotions, le rapport au corps. Catherine Paulin et moi présenterons également les deux ouvrages que nous avons co-écrits dans la collection Monologuer (éditions Hermann) : La Parole intérieure en prison (paru en août 2019) et Paroles intérieures de migrantes (à paraître le 18 mars 2020).
  • Le mardi 24 mars (677 C, 15h-17h), Hélène Lœvenbruck, neurolinguiste à Grenoble, coordinatrice du projet ANR Inner Speech (2014-2018), clôturera cette belle série, par une présentation consacrée au langage intérieur d’un point de vue neurolinguistique. Nous évoquerons également l’expérience menée à Grenoble en 2016, sur les ruminations, qui combinait le premier protocole Monologuer et une expérimentation neuroscientifique. 

L’un des enjeux à travers ces différents projets est la mise en oeuvre de la linguistique clinique dans un parcours de soin et la création de dispositifs thérapeutiques innovants, à partir d’un travail concerté entre médecins, psychothérapeutes des services hospitaliers concernés et chercheurs de l’équipe Monologuer.