Programme de recherche mené en collaboration avec la Section des étudiants empêchés (SEE)
-A +A

Formation et recherche en milieu carcéral

Responsables: Jacqueline Nacache, Régis Salado

L’Université Paris Diderot s’investit depuis plusieurs décennies dans l’enseignement en milieu carcéral, avec des formations diplômantes (DAEU lettres et sciences, DU « Formation aux Humanités ») ainsi que des activités culturelles (conférences à la Maison d’Arrêt des Femmes de Fresnes, Prix littéraire « Esprits libres » à Réau, projets de création-recherche menés à la Maison centrale de Poissy).

L’UFR LAC est particulièrement active dans ces cursus. Le programme du CERILAC « Formation et recherche en milieu carcéral » entend souligner le fait qu’en détention, la formation s’accompagne nécessairement d’un effort réflexif sur l’enseignement dispensé, d’une attention portée aux thématiques de recherche liées au milieu carcéral, et dans certains cas d’un appel à la participation active à la créativité des détenu.e.s.

Plusieurs entreprises menées jusqu’ici témoignent de ces orientations, parmi lesquelles :

  • le colloque « Écrits, images et pensées de prison » organisé en décembre 2017 par Régis Salado et Carine Trévisan, dont les actes sont en cours de publication dans la revue de l’UFR Textuel
  • l'engagement de Julie Ramage dans des programmes de création-recherche, « Animacies » et « Currency », soutenus par le CERILAC, réalisés à la Maison Centrale de Poissy 
  • des contacts nationaux et internationaux, avec l’Italie notamment : échanges avec Franco Prina, professeur à l’université de Turin, président de la conférence nationale des Pôles universitaires pénitentiaires (CNUPP), participation de Régis Salado à Pise, en novembre 2019, à un séminaire sur « L’étude universitaire en prison: l’expérience française et italienne, problèmes et perspectives », invitation au séminaire « Formation et recherche en milieu carcéral » de Patrizia Pacini Volpe, chercheuse spécialisée dans l’étude comparée de la prison en Italie et en France.

 

Ce nouveau programme est résolument transdisciplinaire. Il a vocation à rassembler, à l’échelle de l’Université de Paris, toutes et tous les chercheur.e.s qui sont sensibles à la problématique de la recherche portant sur le milieu carcéral,  notamment les collègues intervenant dans les enseignements de sociologie, d’anthropologie, d’histoire, de psychologie,  d’économie, d’art, etc.

Le programme a inauguré en 2019 un séminaire interdisciplinaire organisé par Irène Berthonnet (UFR GHES - LADYSS), Claudia Girola (UFR IHSS - LCSP), Aude Rabaud (UFR IHSS - URMIS), Jacqueline Nacache et Régis Salado (UFR LAC - CERILAC). Ce séminaire a reçu pour sa première séance Patricia Paperman, sociologue, professeure émérite à l’Université Paris 8, membre de LEGS - UMR 8238, Paris Lumières, pour une communication intitulée « Politique de l'enquête : réflexions à partir d'une ethnographie d'un centre de détention de femmes ».

La prochaine séance du séminaire aura lieu le lundi 9 décembre 2019, de 17h30 à 19h30, en salle 695C de l’UFR LAC (Grands Moulins, bât. C, 6ème étage). Nous y recevrons Patrizia Pacini Volpe, docteure en Sciences politiques, Université Côte d'azur, CRHI, chercheuse associée LAMES CNRS-Aix-en-Provence, pour une communication intitulée : « L’enseignement universitaire en milieu carcéral : étude comparée des situations italienne et française »

Auteur en 2018 d’une thèse de doctorat en Sciences politiques intitulée « Anatomie de la prison : aspects politiques et sociaux de la condition carcérale en Italie et en France », Patrizia Pacini Volpe développe actuellement ses recherches sur une étude comparée des dispositifs d’enseignement universitaire en Italie et en France. Ayant enseigné plusieurs années à la prison « Don G. Bosco » de Pise, elle est à l’initiative de plusieurs projets de cycles de conférences en lien avec les maisons d’arrêt de Nice et de Grasse.

Le 24 février prochain se tiendra une séance au cours de laquelle nous accueillerons Anne Toussaint, réalisatrice, membre fondateur de l’association Les Yeux de l’Ouïe. Cette séance est intitulée: « Expérience cinématographique au long cours dans des lieux d’enfermements : retour sur l’atelier de production  'En quête d’autres regards' à la Maison d’arrêt Paris-La-Santé - 1998-2014 »

Les laboratoires de Paris Diderot qui participent avec le CERILAC à la mise en œuvre de ce programme sont :

  • Le laboratoire du changement social et politique, équipe d’accueil (EA 7335)
  • Le  LADYSS, Laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des espaces
  • L’URMIS, Unité de recherche Migrations et société
Nature >