Vous êtes ici

-A +A

Amandine MUSSOU

Maître de conférences des universités

domaines de recherche: 

Axe de recherche : Littérature et sciences humaines de l'Antiquité aux Lumières.

  • Langue et littérature médiévales.
  • Savoirs et fiction au Moyen Âge (poétique de la mise en fiction des savoirs aux XIVe et XVe siècles ; jeu d’échecs et poétiques ludiques ; choix du vers ou de la prose et vulgarisation des savoirs ; arts de mémoire médiévaux ; réception du Roman de la Rose aux XIVe et XVe siècles etc.).
  • Lectures contemporaines du Moyen Âge (textes médiévaux et théories modernes).
  • Philologie et codicologie.

Recherches en cours: 

  • Figures de médecins dans les fictions des XIVe et XVe siècles.
  • Figures d’auteurs médiévales (l’élaboration de figures de commentateurs chez Évrart de Conty, Christine de Pizan et Jacques Legrand).
  • Travail à la publication de la thèse de doctorat, Mettre le savoir en fiction à la fin du XIVe siècle. Les Eschés amoureux en vers. Publication prévue des deux volumes de la thèse (partie théorique d’analyse des Eschés amoureux et édition critique de huit mille vers inédits).

ouvrages:

Co-direction d'ouvrages: 

Mémoire du Moyen Âge dans la poésie contemporaine, Nathalie Koble, Amandine Mussou et Mireille Séguy (dir.), Paris, Éditions Hermann, à paraître en 2014.

Le Jeu d’échecs comme représentation : univers clos ou reflet du monde ?, Amandine Mussou et Sarah Troche (dir.), Paris, Éditions Rue d’Ulm, coll. « Actes de la recherche à l’ENS », 2009, 133 p.

articles:

« “Car che seroit trop longue chose”. Les traductions des Remedia amoris et du De regimine principum insérées dans Les Eschés amoureux », in Joëlle Ducos (dir.), Évrart de Conty et la vie intellectuelle à la cour de Charles V, Paris, PUPS, à paraître. 

« Le “mireoir concave” des Eschés amoureux et du Livre des eschez amoureux moralisés d’Évrart de Conty : de l’objet poétique à l’exposé scientifique », in Joëlle Ducos (dir.), Sciences et langues au Moyen Âge/Wissenschaften und Sprachen im Mittelalter, Heidelberg, Winter Universitätsverlag, coll. « Studia Romanica », 2012, p. 403 417.

 « Playing with Memory : the Chessboard as a Mnemonic Tool in Medieval Didactic Literature », in Daniel O’Sullivan (dir.), Chess in the Middle Ages and Early Modern Age : A Fundamental Thought Paradigm of the Premodern World, Berlin and New York, Walter de Gruyter, 2012, p. 187 197.

« Le médecin et les sons. Musique et magie dans Le Livre des eschez amoureux d’Évrart de Conty », in Laurence Wuidar (dir.), Music and Esotericism, Leiden, Brill, coll. « Aries Book Serie », 2010, p. 23 43.

« La cité idéale selon Jacques de Cessoles : les échecs, instruments d’une propagande royale ? », in Amandine Mussou et Sarah Troche (dir.), Le Jeu d’échecs comme représentation : univers clos ou reflet du monde ?, Paris, Éditions Rue d’Ulm, coll. « Actes de la recherche à l’ENS », 2009, p. 25 36.

« Apprendre à jouer ? Fonctions de la partie d’échecs dans les Eschés amoureux », in Rebecca Dixon & Finn E. Sinclair (dir.), with Adrian Armstrong, Sylvia Huot and Sarah Kay, Poetry, Knowledge and Community in Late Medieval France, Cambridge, Boydell and Brewer Ldt, 2008, p. 42 55.

Mots clés >